Le guide de votre bien-être à domicile

Shiatsu

Applications thérapeutiques du shiatsu : ses bienfaits, ses contre-indications

shiatsu

© Miklav - Fotolia.com

Le shiatsu est une technique anti-stress pouvant traiter de nombreuses affections et maintenir en bonne santé. Prudence toutefois, cette méthode peut être contre-indiquée dans certains cas.
  1. Les bienfaits du shiatsu
  2. Les effets bénéfiques du shiatsu sur le coprs
  3. Contre-indications du shiatsu

Les bienfaits du shiatsu

Le shiatsu traite le corps dans son entier pour que le patient retrouve ou conserve bien-être et santé. À condition que le praticien réalise un shiatsu adapté à l’état de la personne et ait connaissance des contre-indications médicales, cette méthode s'adresse à tous. Le shiatsu est une approche corporelle énergétique qui explique que nous ne pouvons pas réagir correctement aux situations que nous rencontrons dans notre vie courante lorsque nos énergies sont bloquées. Ces blocages peuvent, à terme, nous rendre malade. Le praticien shiatsu localise nos blocages et nos points de tension afin de les corriger et de rétablir la circulation du qi dans notre corps tout en optimisant nos capacités naturelles de défense. Les vertus du shiatsu sont essentiellement préventives. Idéalement, il se pratique lors des changements de saison, période de stress, lors d'un surcroît d’activité, aux premiers symptômes de maladie (en complément bien sûr d'un suivi médical et d'un traitement médicamenteux si nécessaire), ou en période post traumatique. Le shiatsu agit aussi bien sur le plan physique que sur le plan psychique et émotionnel.

Les effets bénéfiques du shiatsu sur le coprs

Le shiatsu intervient comme un soutien pour soulager de nombreuses pathologies.

Le shiatsu permet de stimuler les fonctions vitales. On note notamment des effets positifs sur la circulation sanguine et l'écoulement du liquide lymphatique. Les système hormonal et immunitaire bénéficient également d'une meilleure stimulation. Plus globalement, le shiatsu aide l'organisme à libérer ses toxines et favorise la régénération des tissus.

Le shiatsu, axé sur le détente, permet une meilleure régularisation de la fonction cardiaque. Il a une action sur le système nerveux autonome qui, lorsqu'il est déséquilibré, peut provoquer de nombreux symptômes comme les insomnies, migraines ou les spasmes. De manière générale, le shiatsu est un recours face à des problèmes liés au stress, aux chocs émotionnels, à la dépression et à l'anxiété (hypertension, fibromyalgie, douleurs intercostales, douleurs lombaires, fatigue générale…).

Autre vertu du shiatsu, sa capacité à soulager de manière passagère des maux liés aux douleurs articulaires et rhumatismales, comme le lumbago, les cervicalgies, le torticolis… ainsi que les problèmes gynécologiques (troubles du cycle menstruel, syndrome prémenstruel, nausées durant la grossesse). La pratique du shiatsu peut vous aider à diminuer les soucis digestifs (colite, constipation, vomissement, ballonnements…)

Le shiatsu intervient sur les difficultés respiratoires, plus ou moins graves, tels que l'asthme, le rhume ou la sinusite.

En cas de vertiges, acouphènes, allergies ou effets secondaires de la chimiothérapie, le shiatsu peut se pratiquer en accompagnement, sous réserve de l'accord du médecin traitant).

Le shiatsu, un véritable soutien moral

Outre ses vertus curatives sur le coprs, le shiatsu est d'un grand renfort pour soulager les maux de l'esprit.

Le shiastu favorise le lâcher-prise et permet à l'individu de mieux identifier ses émotions et d'être à l'écoute de ses besoins. Il débloque l’énergie qi, rétablit et équilibre sa circulation. ainsi, les ressources de récupération, de résistance, de revitalisation et d'autodéfense de l’organisme sont stimulées.

La pratique du shiatsu réduit le stress, élimine les facteurs de tension, la fatigue, la nervosité et les troubles du sommeil Elle favorise le bien-être, la relaxation, l'équilibre, l'harmonie du corps et de l'esprit.

Grâce à ces vertus relaxantes, le shiatsu soulage les troubles psychologiques tels que l'anxiété, l'angoisse, la toxicomanie, la phobie, ou les troubles obsessionnels compulsifs…).

Contre-indications du shiatsu

Le shiatsu est une méthode thérapeutique qui n'a en aucun cas une prétention médicale ou paramédicale. Le shiatsu apporte une aide et un accompagnement à la personne, mais ne se substitue pas à un avis médical ou à un traitement médicamenteux. Le shiatsu est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • cas d'urgences : fracture, hémorragie, épilepsie, syndrome abdominal aigu, ainsi que toute autre affection grave nécessitant
  • l'intervention d'un médecin
  • ostéoporose sévère
  • phlébite
  • fièvre importante
  • inflammation aiguë
  • dermatose importante, infection cutanée
  • troubles cardiaques ou pulmonaires

Il existe par ailleurs un shiatsu spécifique pour femme enceinte qui doit être donné par un praticien formé à cette pratique. Il en est de même pour le shiatsu des enfants. Renseignez-vous bien avant la séance.