Le guide de votre bien-être à domicile

Shiatsu

Choisir son praticien, devenir praticien

shiatsu

© Miklav - Fotolia.com

Comment bien choisir son praticien shiatsu ? Quelle formation entreprendre pour devenir praticien shiatsu ?
  1. Bien choisir son praticien shiatsu
  2. Devenir praticien shiatsu : contenu de la formation, conseils

Bien choisir son praticien shiatsu

Un praticien shiatsu est un praticien de santé spécialisé dans le domaine du bien-être et de la prévention, mais il n'est pas considéré comme un médecin. Afin de bien choisir votre praticien shiatsu, n'hésitez pas à vous renseigner autour de vous sur sa formation et sa manière de pratiquer. Une formation complète, valable et reconnue de shiatsu dure au minimum un an. Méfiance donc si votre praticien sort d'une formation "express". À ce titre, renseignez-vous auprès de la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST) qui recense des praticiens reconnus et professionnels, et pourra vous guider dans votre choix. Posez aussi des questions sur les tarifs du praticien, la durée de la prestation, etc… ne laissez rien au hasard pour ne pas être déçu par une mauvaise séance.

Votre praticien, il va sans dire, doit posséder un numéro de SIRET. Un praticien shiatsu respecte un code déontologique strict, notamment en ce qui concerne la confidentialité. Un bon praticien shiatsu, en plus d'être patient, doit être capable de vous renseigner clairement et de vous guider vers ce qu'il y a de mieux pour vous. Attention, il ne doit pas vous promettre des miracles ni tenter de se substituer à un médecin… Si votre cas ne relève pas du shiatsu, le praticien doit avoir l'honnêteté de vous diriger vers le bon thérapeute. L'intuition est une composante essentielle lors du choix de votre praticien, notamment après la première séance : si vous avez été à l'aise lors de la séance, le praticien vous convient

probablement.

Petite astuce :

vous pouvez aussi profiter d'une séance de shiatsu délivrée par des élèves d'une école de shiatsu agréée par la FFST. Le bénéfice est double : la séance est économique pour vous et l'élève progresse dans sa pratique. Renseignez-vous auprès de cet organisme.

Devenir praticien shiatsu : contenu de la formation, conseils

Pratiquer le shiatsu doit être une vocation. Ouvrir son cabinet ne s'improvise pas et demande un énorme investissement personnel. Dites-vous que traiter quelqu'un n'est jamais un acte anodin… que ce soit pour prévenir des maux ou pour les soulager. Il n'existe pas, en France, de diplôme de shiatsu, c'est une pratique dont la législation reste encore floue, ce qui ouvre la porte à de nombreux abus. Des débutants ayant tout juste effectué une formation rapide et superficielle se déclarent ainsi praticiens shiatsu… au détriment des vrais professionnels correctement formés !

Pour choisir votre formation, prenez votre temps et renseignez-vous sur les écoles, leurs tarifs, la durée de leurs formations, etc. Sachez qu'une bonne formation en shiatsu dure minimum un an, et même trois ans dans le cadre d'un cycle complet validé par la FFST. N'allez donc pas au plus rapide et faites le meilleur choix pour vous… et pour vos futurs clients !

Concrètement, votre formation doit être à la fois pratique et théorique. Vous apprendrez :

    l'énergétique orientale les bases de l'anatomie et de la physiologie le concept du tao (le yin et le yang) le concept de l’énergie qi les cinq éléments le trajet et la localisation des points importants des douze méridiens principaux et des merveilleux vaisseaux l’horloge circadienne, la règle midi-minuit le système des trois foyers les huit principes fondamentaux et les quatre polarités les points d’assentiments nommés shu dorsaux ou yu ketsu, et les points d’alarme nommés mu ou bo ketsu

Vous serez également formés aux premiers secours. À l'issue de cette formation d'environ 500 heures d'enseignement pratique et autant d'heures d'enseignement théorique et de travail personnel, vous présenterez un mémoire d'études à un jury qui validera votre cycle.

Après avoir signé un code de déontologie et présenté un casier judiciaire vierge, vous pourrez être considéré comme un praticien shiatsu apte à exercer. L'adhésion à la FFST est un gage de sérieux non négligeable, susceptible de mettre en confiance votre future clientèle… pensez-y.